Découvrir les Archives

Conférences 2017

Le cycle de conférences des Archives départementales des Landes est constitué de manifestations dont les thèmes s'efforcent, soit de suivre les différentes actions de valorisation des Archives, soit de se rattacher à l'actualité de la recherche historique.

15 septembre // Du pin pour les Américains.

Vendredi 15 septembre à 18 h.
Par Michel BOQUET.

Une partie méconnue de l’histoire locale concernant la présence de bûcherons américains dans les Landes va être dévoilée à l’occasion de la présentation aux Archives de l’exposition Il y a 100 ans… Des forestiers américains dans les Landes dans le cadre des Journées européennes du patrimoine.
Ayant troqué baïonnettes et fusils contre des scies passe-partout et utilisant des scieries géantes sans commune mesure avec celles utilisées dans les Landes, environ 10 000 Américains et Canadiens vont couper plus de 1,5 millions de pins dans la forêt landaise afin de fournir des bois d’oeuvre nécessaires à l’effort de guerre et même au-delà, entre fin octobre 1917 et juin 1919.
Pourquoi et comment ont-ils été recrutés ? Où ont-ils oeuvré et en quoi leurs matériels étaient-ils exceptionnels ? Quelles relations ont-ils entretenues avec la population locale ? Quelles leçons, tant ces hommes que les Landais, ont-ils tiré de cette expérience unique ?

Ingénieur Arts et Métiers, retraité de l’industrie spatiale, Michel Boquet est aussi historien et documentaliste mimizannais d’histoires landaises insolites du début du XXe siècle. Membre adhérent de la Société de Borda de Dax, il a publié plusieurs articles, donné des conférences et a conçu des expositions notamment sur l’aviation et la première guerre mondiale.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Forestiers dans les Landes.

27 juin // Nouveau regard sur l'histoire de la Révolution à Mont-de-Marsan.

Mardi 27 juin à 18 h.
Par Hubert DELPONT.

Trop souvent assimilée à l’histoire du département des Landes dont elle vient d’être choisie pour chef-lieu, l’histoire de la ville de Mont-de-Marsan, pendant la Révolution française, mérite une attention particulière, précisément parce que la promotion dont elle bénéficie lui impose des responsabilités nouvelles, et surtout lui confère des pouvoirs voire des nouveaux privilèges. Il s’agira d’examiner comment ce bourg que rien ne prédestinait à jouer ce rôle, est entré dans ses nouvelles fonctions.

Auteur d’une thèse sur les troubles des campagnes aquitaines pendant la Révolution française, Hubert Delpont a publié de nombreux ouvrages sur divers aspects de l’histoire moderne et contemporaine du Sud-Ouest dont un sur le périple nuptial de Louis XIV. Il a récemment publié trois ouvrages sur l’histoire de Dax et prépare le premier tome d’une histoire de Mont-de-Marsan depuis 1790.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Portrait de Roger Ducos, homme politique landais pendant la Révolution. AD Landes, 13 Fi.

18 avril // Maximien Lamarque (1770-1832), un général en politique.

Mardi 18 avril à 18 h.
Par Gonzague ESPINOSA-DASSONNEVILLE.

Immortalisé dans Les Misérables, le général Lamarque est surtout connu pour ses funérailles qui ont dégénéré en juin 1832, en une insurrection républicaine réprimée par le pouvoir orléaniste. Issu de la bourgeoisie de robe, il adhère aux idées d’une Révolution qui lui donne les moyens d’être un acteur des événements. Sans jamais appartenir aux premiers cercles du pouvoir, il est proche de la famille Bonaparte qui assure son ascension. Il se distingue dans la « contre-guérilla » sous l’Empire. Déçu par la Restauration, il se rallie à Napoléon qui l’envoie en Vendée lors des Cent-Jours. Cette affectation le compromet aux yeux du pouvoir royaliste qui ne voit en lui qu’un général bonapartiste. Exilé, il ne revient en France qu’en 1818 et débute une carrière littéraire tout en cherchant à garder son rang dans la société. S’intéressant au développement des Landes, sa reconversion politique n’est pas une évidence. Ce n’est qu’en 1828 qu’il devient député et ce n’est que sous la Monarchie de Juillet qu’il devient un héros populaire.

D’origine montoise, Gonzague Espinosa-Dassonneville est docteur en histoire contemporaine. Spécialiste du XIXe siècle, il a consacré une thèse sur Maximien Lamarque (1770-1832), un général en politique, pour laquelle il a obtenu une bourse de la Fondation Napoléon en 2013.
Auteurs de nombreux ouvrages et articles, il prépare actuellement une publication scientifique des Mémoires et Souvenirs du général Maximien Lamarque qui paraîtra aux éditions bordelaises Memoring.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

7 février // Les résistances à la République.

Mardi 7 février à 18 h.
par Céline PIOT.

Les électeurs landais adhèrent progressivement aux idées républicaines entre 1870 et 1914 alors même que les antirépublicains, bien que divisés, sont encore très puissants. Leurs moyens de lutte sont divers : presse, réseaux de sociabilité, résistance au 14 juillet, contre-fêtes, etc. Le paysage politique se recompose sous l’effet de l’évolution droitière du nationalisme, puis du Ralliement qui divise les droites. Quelles sont les répercussions des différentes crises qui ébranlent la République dans les Landes ? Comment la langue gasconne est-elle instrumentalisée entre Républicains et anti Républicains dont l’objectif électoraliste est l’obtention du vote paysan ?

Céline Piot est docteur en histoire contemporaine, qualifiée pour être maître de conférences, professeur d’histoire et de géographie à l’ESPE d’Aquitaine (site de Mont-de-Marsan) et auteur de nombreux articles et ouvrages sur l’histoire politique du xixe siècle, l’histoire des idées, des 12 représentations et le monde rural.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Vous avez manqué ...

En cliquant sur les liens suivants, vous pouvez accéder aux présentations des conférences de 2008, 20092010201220132014, 2015 et 2016 ainsi que quelques diaporamas disponibles en ligne.

Si vous souhaitez voir ou revoir une conférence, cliquer ici.