Découvrir les Archives

Conférences 2017

Le cycle de conférences des Archives départementales des Landes est constitué de manifestations dont les thèmes s'efforcent, soit de suivre les différentes actions de valorisation des Archives, soit de se rattacher à l'actualité de la recherche historique.

12 novembre // Les régiments landais à Verdun en 1916.

Samedi 12 novembre à 15 h.
Par Jean-Pierre Brèthes, président de l’Amicale et Musée du  34e Régiment d’infanterie (RI).

En lien avec l’exposition d’affiches de la guerre 1914-1918, Jean-Pierre Brèthes racontera la bataille de Verdun telle qu’elle fut vécue par les soldats des trois régiments landais.
Le 25 février, le 234e RI, régiment de réserve, est engagé au Bois Chenu, il reste 110 jours en ligne ;  reconstitué, il est réengagé le 22 juin à Avocourt,  puis le 29 août à Fleury, enfin le 16 septembre à Vaux-Chapitre, où il est relevé le 20 septembre, après sept mois passés dans l'enfer de Verdun.
Le 20 avril, le 141e RI Territorial, ramené du Nord, est engagé à la côte 304 - côte 309, il reste un mois en ligne ; réduit à un bataillon sur trois, il ne pourra plus être employé comme régiment.
Le 21 mai, le 34e RI est engagé à deux bataillons au fort de Douaumont, que le général Mangin est censé avoir repris mais que les Allemands occupent ; il est relevé le 26 mai ; en six jours il a perdu 1420 hommes.

Jean-Pierre Brèthes, agrégé de l'université, docteur ès lettres, enseigne actuellement le grec, le latin et le français au lycée Charles-Despiau de Mont-de-Marsan. Il est par ailleurs colonel de réserve de l’infanterie, auditeur de l’Institut des Hautes Études de la Défense nationale et spécialiste de l’histoire des régiments landais.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.


18 octobre // Le Front Populaire en gascon : les Leutres à l’Henri de Pierre Roumégous (1936-1948)

Mardi 18 octobre à 18 h.
Par Micheline Roumégous et Guy Latry.

Alliant verve gasconne et conviction politique, les Lettres à Henri signées Peyrot ont été publiées pendant la période du Front Populaire (1936-1939), puis l’immédiat après-guerre (1945-1948) dans le Travailleur Landais, hebdomadaire de la SFIO. Quelle position prend leur auteur, instituteur laïque, face aux luttes locales et nationales, aux menaces de guerre, face à la collaboration, etc. Ces textes apportent le témoignage d’un acteur intermédiaire, ni tout à fait anonyme ni personnage politique reconnu, de ce temps d’où nous venons.

Micheline Roumegous, la fille de Peyrot, est agrégée d’histoire et de géographie et docteur en géographie. Guy Latry est professeur émérite d’occitan, à l’université Bordeaux Montaigne.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.


1er mars // Enfant des Landes, fils de la République

Mardi 1er mars à 18 h.

Pascal Duprat, député et tribun de la deuxième république, originaire d’Hagetmau, a toujours défendu le peuple et les faibles. Il s’est inscrit dans l’histoire de la République en étant le rédacteur de la première constitution. Exilé pendant 18 ans, comme un grand nombre de députés républicains, il œuvra constamment avec un souci de justice, égalité et vérité.

Originaire d’Hagetmau où il a grandi, Alain Lamaison, mécanicien de formation, a fait sa carrière dans les matières plastiques en recherche puis en production. Auteur de romans historiques, policiers ou d’humour, toujours couleur locale. .

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

 


26 janvier // Les étrangers aux XIXème et XXème siècles : une histoire landais

Mardi 26 janvier à 18 h.

Acteurs peu visibles voire ignorés de l’histoire des Landes, les étrangers ont pourtant contribué à la vie et au développement de ce territoire.


C’est leur histoire, du XIXème au XXème, avec leurs parcours, leurs origines, leurs motivations, leurs difficultés et leur apport que nous avons tenté de retracer.
C’est également l’histoire fluctuante de la politique de la France à leur égard qui a pu être analysée au plus près du terrain, portant un coup sérieux au mythe d’une France « terre d’accueil ».

Devenus Landais à part entière, leur histoire propre a le plus souvent sombré dans l’oubli, noyée dans celle de l’ensemble de la population.

Cette conférence a pour seule ambition d’en ressusciter partiellement la mémoire.

Montois d’origine, Alain Pécastaing a enseigné l’histoire et la géographie à Toulouse au Lycée Rive gauche et à l’université Jean Jaurès. Il est l’auteur d’un ouvrage sur « La Franc-Maçonnerie dans les Landes ».

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

AD 40 - Conception-imp. Dpt 40 - 11/15
©Tous droits réservés

Vous avez manqué ...

En cliquant sur les liens suivants, vous pouvez accéder aux présentations des conférences de 2008, 20092010201220132014, 2015 ainsi que quelques diaporamas disponibles en ligne.

Si vous souhaitez voir ou revoir une conférence, cliquer ici.