Thème 1 : La répression dans les Landes

La répression de l'occupant est à la hauteur des actes résistants: implacable. Les représailles prennent plusieurs formes.

Le système de volontariat en Allemagne a peu de succès dans les Landes. Et quand il se transforme en réquisition, avec l'instauration du S.T.O. en 1943, les Landais y opposent une résistance passive relativement efficace. Une masse importante de jeunes gens déserte également les chantiers de l'organisation TODT (chargée de la construction du mur de l'Atlantique) en 1944. En réponse, les autorités allemandes organisent des rafles dans de nombreuses communes afin de réquisitionner les hommes.

Les Landes comptent 8 camps et lieux d'internement des Juifs en attendant leur déportation vers les centres de mise à mort (principalement vers Auschwitz). Au moins 250 personnes sont arrêtées et déportées.